Commémoration de la mort de Malik Oussekine à l’université Rennes 2

 Mardi 5 mars 2019 est inaugurée une plaque en hommage à Malik Oussekine à l’université de Rennes 2. Comme à chaque événement qui commémore l’un des nôtres assassiné par la police, le Collectif Justice et (...)

 Article original.

Mis en ligne par Collectif Justice et Vérité pour Babacar Gueye
 6/03/2019

 Mardi 5 mars 2019 est inaugurée une plaque en hommage à Malik Oussekine à l’université de Rennes 2. Comme à chaque événement qui commémore l’un des nôtres assassiné par la police, le Collectif Justice et (...)

Vérité et justice pour Babacar Gueye
Abattu de 5 balles dans une cage d’escalier par la police à Rennes

Dans la nuit du 2 au 3 décembre 2015, les pompiers sont appelés, la police arrive : un agent de la BAC tire 5 balles, Babacar meurt dans une cage d’escalier

« Babacar était sénégalais et il n’avait pas ses papiers. Des personnes sans papiers qui meurent en se jetant par la fenêtre pour fuir la police, qui n’en a jamais entendu parler ? Les policiers, Babacar les connaissait, car dans ce monde où la police peut tuer en toute impunité, les sans-papiers sont aussi traqués.

Cette nuit du 2 au 3 décembre 2015, Babacar angoissait. Il angoissait et ce sont les policiers qu’il a vus. Comment aurait-il pu se calmer ?

Ils lui ont tiré dessus au taser, mais le taser n’a pas marché. Il lui ont crié de lâcher son petit couteau de table qu’il utilisait peu de temps avant pour se scarifier l’abdomen. Mais encore fallait-il qu’il comprenne ce qui était en train de se passer.

Il faisait nuit et ils étaient 8, 4 de la BAC et 4 de la police nationale. Ils ne l’ont pas aidé et ils l’ont tué. Les pompiers ne sont pas intervenus, ils n’en ont pas eu le temps car il avait déjà reçu une puis quatre balles dans le corps. Deux mortelles.

Une fois de plus, les policiers ont fait corps. Ils ont plaidé la légitime défense, leur seule défense face à ce crime ignoble. Comment en aurait-il pu être autrement dans cette longue série de crimes racistes et psychophobes ?

Puis ils ont porté plainte contre lui pour tentative de meurtre. Des histoires horribles comme celle de Babacar, il y a en a des dizaines.

Babacar agonisait dans la cage d’escalier et ils l’ont menotté. Laissé sur le sol un temps qu’on ne connaît pas. Une demi-heure, une heure, peut-être deux. Nous ne savons pas car nous n’y étions pas, mais leurs histoires on les connaît, et on n’y croit pas.

Il était seul et il avait peur, personne de ceux qu’il aimait n’était là pour l’accompagner dans son dernier souffle.

C’était à Maurepas à Rennes à 4h du matin, quand tout le monde était endormi.

Babacar on ne t’oubliera pas. »

Nouveautés sur le Web

Tournoi de foot en soutien au collectif les 8 et 9 juin 2019

Tournoi organisé par Footwapadmoi, un groupe de personnes qui se retrouve chaque semaine pour faire du foot en autogestion depuis 2 ans et Le Bocal, un lieu féministe et queer* autogéré. (Plus (...)
16/04/2019

Commémoration de la mort de Malik Oussekine à l’université Rennes 2

Mardi 5 mars 2019 est inaugurée une plaque en hommage à Malik Oussekine à l’université de Rennes 2. Comme à chaque événement qui commémore l’un des nôtres assassiné par la police, le Collectif Justice et (...)
6/03/2019

Le 1er décembre à Rennes, Paris, Angers, Lyon, Marseille …

Dans la nuit du 3 décembre 2015, Babacar a été tué de 5 balles dans le corps par un membre de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) de Rennes alors qu’il était chez des amis. Vers 4h du matin, Babacar a eu (...)
29/11/2018

Etat d’urgence et violences policières

Appel du collectif Rosa Parks Justice ou rien! Nous, habitants des quartiers populaires, noirs, arabes et rroms, pleurons, et comptons chaque année ceux que la police a soustrait à la vie. Depuis (...)
26/11/2018

Article publié dans le Passe-Muraille #74, revue du Genepi.

Le Passe-Murailles Revue du Genepi a donné la parole au Collectif Justice pour Babacar Gueye dont le dossier de ce numéro est « Racisme d’etat – Dominations & Résistances » Vous y retrouvez aussi (...)
22/10/2018

30 mai 2018 : appel du Collectif au rassemblement pour Maxime, contre les grenades (...)

Le Collectif Justice et Vérité pour Babacar Gueye tient à relayer l’appel à se rassembler dans toutes les villes pour Maxime ainsi que pour la suppression des grenades. Il est urgent pour nous (...)
29/05/2018

2 décembre 2017 : 2è marche commémorative pour Babacar

Avant que ça vous arrive vous pensez que ça ne vous arrivera jamais Quand ça vous arrive, vous n’y croyez pas Quand ça vous est arrivé, vous entrez dans une réalité que vous n’auriez jamais dû connaître (...)
30/11/2017

Soirée projection « Les coups de leurs privilèges »

Le film documentaire « Les coups de leurs privilèges » est sorti en février 2017. Il tourne actuellement un peu partout en France. La soirée sera à prix libre pour aider le collectif à inviter les (...)
19/04/2017

Merci pour vos soutiens

Régulièrement nous recevons des messages de soutien sur facebook, des invitations à des tables rondes, à des concerts, à des meeting. Des crayons, des micros, des plumes, des guitares, des appareils (...)
19/04/2017

100 portraits contre l’état policier, Cases Rebelles

Il n’y a sans doute pas assez de mots pour exprimer nos sentiments devant l’ouvrage du collectif nantais Cases Rebelles. Un simple merci ne suffirait pas. Sortir nos morts de l’oubli est sans doute (...)
10/04/2017
 Mediarezo | 2003 · 2020