« Des mots pour humaniser » : lancement d’une campagne de témoignages depuis le centre de rétention de Guyane

 Depuis 2008, la Cimade intervient au centre de rétention administrative de Guyane. En 2019, 1768 personnes y ont été enfermées pour le seul fait d’être en situation irrégulière sur le territoire (...)

 Article original.

Mis en ligne par Région Outre-Mer
 19/05/2020

 Depuis 2008, la Cimade intervient au centre de rétention administrative de Guyane. En 2019, 1768 personnes y ont été enfermées pour le seul fait d’être en situation irrégulière sur le territoire (...)

Depuis plus de soixante ans, La Cimade a adapté son action aux enjeux de l’époque. À partir de la fin des années 70, La Cimade s’implique de plus en plus en réaction aux projets de loi réduisant les droits des immigrés.

"La Cimade a été fondée en 1939 au sein des mouvements de jeunesse protestants. De sa mission initiale auprès des “évacués” de l’Alsace-Lorraine fuyant l’avancée nazie, elle a conservé son nom (dont la signification d’origine est “Comité Inter-Mouvements Auprès Des Évacués”), mais aussi un lien avec le monde protestant et surtout une fidélité aux valeurs et aux engagements de ses fondateurs.
Depuis plus de soixante ans, La Cimade a adapté son action aux enjeux de l’époque. Elle s’est engagée auprès des juifs menacés, a œuvré ensuite pour la réconciliation franco-allemande, s’est impliquée auprès des peuples du Sud en lutte pour l’indépendance et la décolonisation.

À partir de la fin des années 70, La Cimade s’implique de plus en plus en réaction aux projets de loi réduisant les droits des immigrés. La grève de la faim en 1981 et la marche pour l’égalité et contre le racisme renforcent le positionnement politique de l’association. Fidèle à ses principes, La Cimade entre dans les centres de rétention en 1984, pour y venir en aide aux étrangers reconduits. Tout au long de son histoire, la Cimade est restée un mouvement engagé sans se satisfaire d’une simple posture caritative."

Nouveautés sur le Web

Enfance et migrations : Les oiseaux ne se retournent pas

La Cimade est partenaire de ce projet artistique de Nadia Nakhlé sur l'enfance et les migrations. À la fois roman graphique, BD concert et exposition dessinée et sonore, Les oiseaux ne se (...)
28/05/2020

Les droits fondamentaux des personnes vivant sur les campements du canal Saint Denis sont (...)

(A Paris, le 27 mai 2020) – Une coalition de collectifs et associations dépose un référé liberté pour demander un accès à l’eau et à l’hygiène, une mise à l’abri inconditionnelle, et l'arrêt des (...)
27/05/2020

Joindre nos permanences d’accueil pendant le déconfinement

Du fait de la crise sanitaire, La Cimade a adapté ses activités sur l'ensemble du territoire. L'accueil physique des personnes étrangères est remplacée par un accompagnement à distance. (...)
20/05/2020

« Des mots pour humaniser » : lancement d’une campagne de témoignages depuis le centre de rétention (...)

Depuis 2008, la Cimade intervient au centre de rétention administrative de Guyane. En 2019, 1768 personnes y ont été enfermées pour le seul fait d’être en situation irrégulière sur le territoire (...)
19/05/2020

Accès aux droits et crise sanitaire : la volte-face du gouvernement fragilise les personnes (...)

Par ordonnances du 13 mai, le gouvernement a subitement raccourci les délais pour l’accès aux droits des personnes étrangères, notamment en cas de mesure d’expulsion du territoire. Cette décision prend (...)
19/05/2020

Maltraitance institutionnelle des personnes étrangères par la préfecture de Seine-Maritime : (...)

La Cimade, le Gisti, la Ligue des droits de l’Homme et le Syndicat des avocats de France, soutenus par une dizaine d’organisations rouennaises, ont attaqué, vendredi 15 mai 2020, le préfet de (...)
19/05/2020

Conseils pratiques et démarches possibles pendant le déconfinement

Pour les personnes étrangères, quelles sont les démarches possibles à réaliser et quels sont les délais toujours suspendus malgré le déconfinement ? État des lieux évolutif. L’article Conseils pratiques (...)
14/05/2020

COVID 19 et frontières maritimes de l’UE : les Etats européens assument une politique de laisser (...)

Aux frontières maritimes de l’Union européenne (UE), la situation est chaotique entre la suspension des opérations de sauvetage solidaires et la fermeture des ports européens en passant par la (...)
13/05/2020
 Mediarezo | 2003 · 2020