Frontières infra-étatiques, transgressions et légitimation territoriale au Bunyoro, Ouganda

 L’Etat ougandais se déploie avec une nouvelle vigueur au Bunyoro depuis la confirmation d’un gisement pétrolier en 2005. Nous nous intéressons ici à la matérialisation de frontières infra-étatiques qui (...)

 Article original.

Mis en ligne par Claire Médard, Multi-disciplinary Partner Team on Mobility and Access to Ressources in Lake Albert (M-PRAM)
 15/07/2019

 L’Etat ougandais se déploie avec une nouvelle vigueur au Bunyoro depuis la confirmation d’un gisement pétrolier en 2005. Nous nous intéressons ici à la matérialisation de frontières infra-étatiques qui (...)

Cahiers de l’Urmis a l’ambition de fournir un espace de publication, d’échange et de confrontation pour les recherches menées dans le champ des migrations et des relations interethniques.

« Les Cahiers de l’Urmis sont publiés par l’unité mixte de recherche « Migrations et société » (URMIS) spécialisée dans l’étude des migrations et des relations interethniques, associant le CNRS, l’Institut de Recherche pour le Développement et les Universités Paris Diderot et Nice Sophia Antipolis. Elle regroupe des chercheurs relevant de plusieurs disciplines (sociologie, anthropologie, science politique, histoire) et est implantée à Paris et à Nice. L’équipe de Paris fait partie du Pres Sorbonne Paris-Cité. L’équipe de Nice fait partie de la Maison des sciences de l’homme et de la société du Sud-Est (MSHS). Les Cahiers de l’Urmis ont l’ambition de fournir un espace de publication, d’échange et de confrontation pour les recherches menées dans le champ des migrations et des relations interethniques. Ils présentent les travaux empiriques et théoriques de jeunes chercheurs et de chercheurs expérimentés, français et étrangers. L’orientation scientifique des Cahiers de l’Urmis récuse toute approche essentialiste des groupes nationaux, ethniques ou culturels, clairement situés comme des constructions historiques et sociales. Elle met l’accent sur les processus institutionnels et interactionnels par lesquels les appartenances collectives sont produites, maintenues ou transformées. Le domaine de ces recherches recoupe des questions théoriques fondamentales dans le champ des sciences sociales : la construction symbolique des identités collectives, l’analyse des processus sociaux de discrimination, les mécanismes de la catégorisation sociale, la production et les usages des catégories de l’altérité. »

Nouveautés sur le Web

Le territoire des rois sakalava et le voyage des tromba dans le sud-ouest de l’océan (...)

En partant du postulat de Joël Bonnemaison : « la relation et les droits sur le territoire s’expliquent par la relation au sacré et à l’espace culturel qui aboutit à une géographie mystique s’incarnant (...)
15/07/2019

Entre affiliations ethniques, ordre colonial et construction nationale :les Maya du Belize, (...)

L’article propose une histoire politico-territoriale du sud du Belize des XVIIIe-XIXe-XXe siècles. Il documente et montre que les territorialités maya sont le fruit d’options historiquement et (...)
15/07/2019

Des autochtones venus d’ailleurs ? Ancrage territorial et appartenance au Nord (...)

L’article discute le caractère anthropologiquement heuristique ou non de l’application de la notion d’autochtone aux ethnies minoritaires du Laos. Après avoir présenté les enjeux liés à la mobilisation (...)
15/07/2019

Frontières infra-étatiques, transgressions et légitimation territoriale au Bunyoro, (...)

L’Etat ougandais se déploie avec une nouvelle vigueur au Bunyoro depuis la confirmation d’un gisement pétrolier en 2005. Nous nous intéressons ici à la matérialisation de frontières infra-étatiques qui (...)
15/07/2019 

Territorialisation et historicité en Guyane

Cet article s’attache à mettre au jour la disparité et la complexité de la question identitaire en Guyane, à travers son double rapport à l’histoire et au territoire. Une première approche se focalise (...)
15/07/2019

Aux frontières de l'Autre. Territoire et appartenance en question

Au sens éthologique du terme, on peut définir le territoire comme une zone marquée et défendue ; c’est un espace approprié pour la survie et la reproduction. Les sciences sociales le conçoivent de plus (...)
15/07/2019

Travail, migrations et frontière au nord du Portugal/Galice : de la coopération agricole aux (...)

Cet article a pour objet les changements du travail dans le contexte de la frontière entre le nord du Portugal et la Galice : la zone entre Chaves et Verín. Il est issu d’une enquête ethnographique (...)
6/07/2017

‘Our ancestors taught us the business know-how in Africa’ : Continuity and Innovation in Ismaili (...)

Through a comparison between transnational business practices of Ismaili Muslim settled in the British and Portuguese colonial territories of East Africa and in contemporary Angola, we aim to (...)
6/07/2017

Migrer du Portugal en Angola : perception de la migration et rapport au passé colonial. Quelques (...)

Depuis la fin de la guerre civile angolaise, en 2002, et la grave crise économique et sociale qui a touché le Portugal en 2008, les flux migratoires de Portugais à destination de cette ancienne (...)
6/07/2017

Éditorial

Ce numéro des Cahiers de l’Urmis réunit des articles issus de communications présentées lors du colloque Les espaces de la migration lusophone : circulations, régulations, représentations, qui s’est (...)
6/07/2017
 Mediarezo | 2003 · 2020