(Re)constituer un front laïque

 Il y a encore un réel attachement à la laïcité, structurée par la loi de 1905. Le mouvement ouvrier et syndical, notamment enseignant, a pu dans le passé organiser des mobilisations importantes pour (...)

 Article original.

 14/04/2019

 Il y a encore un réel attachement à la laïcité, structurée par la loi de 1905. Le mouvement ouvrier et syndical, notamment enseignant, a pu dans le passé organiser des mobilisations importantes pour (...)

« L’Émancipation est une tendance intersyndicale organisée, qui défend et met en pratique, dans le syndicalisme et les mouvements sociaux, une orientation anticapitaliste, de lutte de classe, de transformation sociale et scolaire, et des formes d’action largement validées dans les luttes auto-organisées des travailleurEs

Pour ce faire, L’Émancipation Tendance Intersyndicale

• Intervient de façon cohérente et publique dans l’ensemble des syndicats résultant de l’éclatement actuel du syndicalisme (FSU, SUD Éducation, CNT, CGT, UNSA...) et dans les structures démocratiques dont se dotent les travailleurEs et les mouvements de lutte pour :
- développer les luttes de défense quotidienne des travailleurEs comme celles qui vont dans le sens de la transformation sociale anticapitaliste, en assurant l’articulation entre les deux,
- œuvrer à la généralisation des luttes interprofessionnelles et à la perspective de la grève générale pour gagner contre l’offensive du capitalisme sur tous les fronts,
- unifier ces luttes en visant à l’unification des structures syndicales entre elles, mais aussi avec les structures nées des luttes, dans une perspective de (ré)unification syndicale,
- défendre la condition de ce rassemblement de différentes sensibilités dans une même structure syndicale : la reconnaissance partout d’un réel droit de tendance, qui permette aussi bien de faire vivre le pluralisme que de se positionner en alternative aux directions syndicales et de s’opposer aux bureaucraties.

• Construit son intervention à partir de la défense des plus fragiles : précaires, chômeuses et chômeurs, excluEs, victimes des “plans sociaux”, répriméEs...

• Considère comme essentielles les luttes globales qu’elle s’efforce de réinvestir dans le cadre syndical : sans papiers, femmes, antiracismes... luttes contre le pillage de la planète et les agressions de l’environnement, contre la guerre et les occupations, luttes pour l’émancipation des peuples, contre le néocolonialisme, contre les oppressions linguistiques...

• Contribue activement à la publication et à la diffusion de L’Émancipation syndicale et pédagogique , revue de tribune libre qui assure la continuité de la revue L’École Émancipée paraissant depuis 1910, et qui se donne les moyens de continuer à être en prise sur les luttes actuelles, notamment dans leur dimension interprofessionnelle.

À partir de ces principes fondamentaux, hérités de son histoire, notamment du syndicalisme révolutionnaire (dont elle est depuis plus d’un siècle le courant le plus constant), L’Émancipation Tendance Intersyndicale élabore ses positions dans des structures démocratiques (Groupes Départementaux, Collèges, Semaines, ...) qui permettent la coopération et la mise en synergie de différentes sensibilités syndicales, politiques, pédagogiques... qu’elle fédère.

L’Émancipation Tendance Intersyndicale assume la continuité de l’École Émancipée. Les principes et les grandes orientations qui fondent son identité et guident son action ont été précisées à plusieurs reprises (1954, 94, 97). L’actualisation de ces positions fondamentales a été bloquée par ceux-là mêmes qui œuvraient pour que l’École Émancipée se dissolve dans les directions réformistes de la FSU. À présent que cette dissolution est achevée au prix d’une scission et d’une captation de la revue L’École Émancipée , L’Émancipation Tendance Intersyndicale, fidèle à son héritage, ancrée dans l’actualité et résolument tournée vers l’avenir entend préciser ses valeurs, son orientation, ses pratiques et son mode de fonctionnement.
(...)
Manifeste de l’Émancipation Tendance Intersyndicale »

Articles référencés

Un mois dans le monde

Algérie Les manifestant·e·s occupent les rues par millions. “On voulait une élection sans Bouteflika, on se retrouve avec Bouteflika sans (...)
20/04/2019

EXIGEONS UNE VRAIE PROTECTION DE L'ENFANCE POUR TOUS LES (...)

Métropole, département, État : une politique d'exclusion et d'économies Le département du Rhône et la Métropole de Lyon dont les (...)
18/04/2019

Pour une vraie protection de l'enfance pour tous les enfants (...)

Contrairement aux affirmations relayées par la presse, la réalité est bien loin du “haut niveau de protection de l'enfance” annoncé (...)
18/04/2019

Antisémitisme, antisionisme : la confusion entretenue

Le Président Macron a déclaré que “l'antisionisme est l'une des formes modernes de l'antisémitisme”. Il ne s'agit pas (...)
15/04/2019

(Re)constituer un front laïque

Il y a encore un réel attachement à la laïcité, structurée par la loi de 1905. Le mouvement ouvrier et syndical, notamment enseignant, a pu (...)
14/04/2019

Rafle dans la Vallée de la Roya : “une belle bande de bons à (...)

Ce mercredi 13 mars 2019, c'est un véritable convoi des forces armées qui a envahi la Vallée de la Roya, réveillant les familles à 6h (...)
13/04/2019

Halte à la répression

Le samedi 9 mars, à Besançon, s'est tenue une manifestation théâtralisée contre les LBD, avec le Dr Thinès, neuro-chirurgien qui a lancé (...)
13/04/2019

Appel pour une école émancipatrice

Nous publions ci-dessous l'appel issu de la coordination nationale des établissements en lutte contre les réformes Blanquer et (...)
13/04/2019

Faire face à la violence d'État

Un appel unitaire à l'initiative de la LDH, signé par de nombreuses organisations conclut justement à propos de la loi anti-casseurs : (...)
9/04/2019

Collège République de Bobigny : de quel côté sont la dignité, la (...)

Deux enseignantes syndiquées se sont vu signifier une mutation obligatoire "dans l'intérêt du service". Deux enseignants ont (...)
5/04/2019