3 mois d’enfermement en rétention : 2019 marque un tournant dans la répression des personnes étrangères

 Du 2 janvier au 1er avril 2019, La Cimade témoigne quotidiennement de la nouvelle durée de rétention. Pendant 90 jours, depuis l’intérieur des centres de rétention, une chronique de la honte se déroule (...)

 Article original.

Mis en ligne par cimade
 2/01/2019

Depuis plus de soixante ans, La Cimade a adapté son action aux enjeux de l’époque. À partir de la fin des années 70, La Cimade s’implique de plus en plus en réaction aux projets de loi réduisant les droits des immigrés.

"La Cimade a été fondée en 1939 au sein des mouvements de jeunesse protestants. De sa mission initiale auprès des “évacués” de l’Alsace-Lorraine fuyant l’avancée nazie, elle a conservé son nom (dont la signification d’origine est “Comité Inter-Mouvements Auprès Des Évacués”), mais aussi un lien avec le monde protestant et surtout une fidélité aux valeurs et aux engagements de ses fondateurs.
Depuis plus de soixante ans, La Cimade a adapté son action aux enjeux de l’époque. Elle s’est engagée auprès des juifs menacés, a œuvré ensuite pour la réconciliation franco-allemande, s’est impliquée auprès des peuples du Sud en lutte pour l’indépendance et la décolonisation.

À partir de la fin des années 70, La Cimade s’implique de plus en plus en réaction aux projets de loi réduisant les droits des immigrés. La grève de la faim en 1981 et la marche pour l’égalité et contre le racisme renforcent le positionnement politique de l’association. Fidèle à ses principes, La Cimade entre dans les centres de rétention en 1984, pour y venir en aide aux étrangers reconduits. Tout au long de son histoire, la Cimade est restée un mouvement engagé sans se satisfaire d’une simple posture caritative."

Articles référencés

Dématérialisation : le Défenseur des droits souligne les inégalités (...)

Les demandes de titres de séjour dématérialisées entraînent une inégalité dans l’accès aux droits des personnes. C’est ce que dénonce le (...)
18/01/2019

Le Tourniquet – 9

Nous sommes l’équipe « JLD » du groupe local de La Cimade à Marseille. Nous nous rendons régulièrement aux audiences données dans le cadre du (...)
16/01/2019

Encore des personnes solidaires condamnées à Gap

Après le verdict scandaleux du 13 décembre 2018 à l’encontre des 3+4 de Briançon, Tous Migrants et la Cimade Sud-Est s’alarment du déni de (...)
16/01/2019

Rencontre avec la Cimade de Valenciennes à l’occasion de (...)

Reportage audio L’article Rencontre avec la Cimade de Valenciennes à l’occasion de Migrant’scène est apparu en premier sur (...)
15/01/2019

M. le Préfet, ne laissez personne à la rue

Lettre ouverte à l’attention de Monsieur le Préfet, de Madame la Secrétaire Générale de la Préfecture et de Monsieur le Directeur (...)
10/01/2019

Le Tourniquet – 8

Nous sommes l’équipe « JLD » du groupe local de La Cimade à Marseille. Nous nous rendons régulièrement aux audiences données dans le cadre du (...)
9/01/2019

3 mois d’enfermement en rétention : 2019 marque un tournant dans la (...)

Du 2 janvier au 1er avril 2019, La Cimade témoigne quotidiennement de la nouvelle durée de rétention. Pendant 90 jours, depuis l’intérieur (...)
2/01/2019