Aser

ASER
Action Sécurité Ethique Républicaines
—Le respect des droits de l’Homme dans l’action des représentants des lois.
—Le respect des droits de l’Homme dans les transferts d’armes classiques

Service de Police & sécurité
Les rapports des ONG ainsi que ceux du Défenseur des droits montrent s’il en était besoin, de repenser la place des services de police au sein de la société française. Si le sentiment partagé par une partie de la société : « des services de police au-dessus des lois » n’en est pas nécessairement le fidèle reflet, mais il interroge sur leurs rapports avec les citoyens. La déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, partie de la Constitution de la République française précise pourtant dans son article 12 : « La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée. »

Transferts d’armes
Les armes circulent largement dans le monde. Dans certaines régions qui pourtant n’en produisent pas, elles se répandent sans véritable contrôle. La nécessité d’un contrôle efficace des transferts internationaux d’armements est issue d’un constat simple : chaque jour des millions d’hommes, de femmes et d’enfants subissent la menace et/ ou la violence directe des armes. Des gangs de Rio de Janeiro, de Johannesburg, de Los Angeles, aux armées et groupes non étatiques des conflits de République Démocratique du Congo, du Soudan, de Colombie d’Afghanistan, d’Irak, ou de Syrie, les armes sont aussi utilisées ou facilitent des graves violations des droits de l’Homme, dont les droits économiques sociaux et culturels des populations.”

Derniers articles 

Le rapport 2022 sur les exportations d’armes de la France au Parlement : incohérence et opacité
29/09/2022
ASER au coeur de la conférence des Etats parties au TCA à Genève – Saison 9
22/08/2022
Huitième conférence des États parties au traité sur le commerce des armes
22/08/2022
A quand une justice en République démocratique du Congo ?
31/07/2022
Mohamed Ben Salman à Paris, un pétrole qui n’a pas d’odeur
28/07/2022
Pourquoi Mohamed Ben Zayed est-il encore reçu à Paris ?
18/07/2022

 Globales | 2019 · 2022