CNT

CNT - Confédération Nationale du Travail

La CNT a deux références, le syndicalisme révolutionnaire et l’anarcho-syndicalisme.

"Historiquement, la CNT a deux références, le syndicalisme révolutionnaire et l’anarcho-syndicalisme.

1) Le syndicalisme révolutionnaire

Le syndicalisme révolutionnaire de la CGT d’avant 1914-1918 a été bâti en grande partie par des militants issus de l’anarchisme (Pouget, Griffuelhes, Pelloutier) avec certains principes hérités de cet anarchisme (la démocratie directe), mais en rupture avec l’organisation politique. Il a développé des modes d’action propres, notamment la grève générale expropriatrice. Le syndicalisme révolutionnaire est né face au développement d’un anarchisme individualiste exaltant la valeur de l’individu au détriment de la société humaine, et usant paradoxalement de l’arme terroriste instrumentalisant la vie humaine. Le syndicalisme révolutionnaire, s’il a interprété l’analyse économique marxiste, s’est également construit contre les partis politiques. Le premier combat de la CGT naissante a été d’empêcher son instrumentalisation par les partis. Sa défaite, après 1918, sera concrétisée par la victoire du courant social-démocrate puis léniniste. En 1926, la CGT-SR reprend le flambeau du syndicalisme révolutionnaire jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

2) L’anarcho-syndicalisme

La seconde référence de la CNT, c’est l’anarcho-syndicalisme de la Confederación Nacional del Trabajo, qui s’affirme, de 1910 à 1936, comme la principale organisation révolutionnaire espagnole. Contrairement à la plupart des États industriels occidentaux, la bolchevisation des courants révolutionnaires (qui fait suite à la création de la IIIe Internationale) est un échec en Espagne. Le syndicalisme espagnol invente le projet de société communiste libertaire : la reconnaissance du groupe humain – et non de l’individu – comme base d’organisation sociale, mais selon des principes autogestionnaires, sans délégation de pouvoir. Les collectivités d’Aragon et d’ailleurs ont été la réalisation historique de la CNT hégémonique (2 millions d’adhérent-es) dans la période révolutionnaire et antifranquiste de 1936-1939."

Présenttaion

Articles référencés 

Communiqué de Pinar Selek et information sur la répression qu’elle subit encore et toujours
19/07/2024
10 millions de Français et Françaises ont confirmé leur vote raciste, sexiste, homophobe, xénophobe et idiot
17/07/2024
Du repos pour les ouvrières et ouvriers agricoles !
17/07/2024
Et maintenant, la fronde populaire !
10/07/2024
No Pasaran !
5/07/2024
La répression continue... La solidarité aussi
28/04/2024
Mayotte, un département comme les autres ?
9/03/2024
Le gouvernement s'assoit sur la protection de l'enfance !
27/06/2023
> LIVRES-EXPRESSIONs N°4—2021
18/03/2021
Toujours debout !
26/11/2020
[Besançon] Tout.e.s en grève le 9 octobre
1er/10/2018
Action à la MSA de Foix(Ariège) le 14 janvier
16/01/2014

Sites Web 

 Vos commentaires

partagez CNT