Non Violence International Statement in the fourth ATT States Parties Conference

 Mitzi Austero et Fred Lubiang sont intervenus dans le cadre de la quatrième conférence des états parties au Traité sur le Commerce des Armes (TCA) qui s’est tenu à Tokyo du 20 au 24 août 2018. Leurs (...)

 Article original.

Mis en ligne par ASER_ASSO
 31/08/2018

ASER
Action Sécurité Ethique Républicaines
—Le respect des droits de l’Homme dans l’action des représentants des lois.
—Le respect des droits de l’Homme dans les transferts d’armes classiques

Service de Police & sécurité
Les rapports des ONG ainsi que ceux du Défenseur des droits montrent s’il en était besoin, de repenser la place des services de police au sein de la société française. Si le sentiment partagé par une partie de la société : « des services de police au-dessus des lois » n’en est pas nécessairement le fidèle reflet, mais il interroge sur leurs rapports avec les citoyens. La déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, partie de la Constitution de la République française précise pourtant dans son article 12 : « La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée. »

Transferts d’armes
Les armes circulent largement dans le monde. Dans certaines régions qui pourtant n’en produisent pas, elles se répandent sans véritable contrôle. La nécessité d’un contrôle efficace des transferts internationaux d’armements est issue d’un constat simple : chaque jour des millions d’hommes, de femmes et d’enfants subissent la menace et/ ou la violence directe des armes. Des gangs de Rio de Janeiro, de Johannesburg, de Los Angeles, aux armées et groupes non étatiques des conflits de République Démocratique du Congo, du Soudan, de Colombie d’Afghanistan, d’Irak, ou de Syrie, les armes sont aussi utilisées ou facilitent des graves violations des droits de l’Homme, dont les droits économiques sociaux et culturels des populations.”

Articles référencés

Non Violence International Statement in the fourth ATT States (...)

Mitzi Austero et Fred Lubiang sont intervenus dans le cadre de la quatrième conférence des états parties au Traité sur le Commerce des (...)
31/08/2018

Joseph Dube Statement in the fourth ATT States Parties (...)

Joseph Dube, représentant du Catholic Archidiocese of Johannesburg est intervenu le 24 août 2018 dans le cadre de la quatrième conférence (...)
25/08/2018

ASER au cœur de la conférence des États parties au TCA à Tokyo – (...)

Action Sécurité Éthique Républicaines (ASER) vous propose de vivre au jour le jour et en vidéos les 5 jours de la quatrième conférence des (...)
21/08/2018

La quatrième conférence des Etats parties au traité sur le commerce (...)

Ce lundi 20 aout 2018 s’ouvre la quatrième conférence des Etats parties au traité sur le commerce des armes[1](TCA) au Japon, à Tokyo. Son (...)
19/08/2018

Le mensonge comme ultime protection d’une force publique (...)

Depuis plus d’une vingtaine d’années et après la publication de plusieurs rapports par des organisations des droits de l’Homme sur les (...)
13/08/2018

Al Assad, Ben Salman, Erdogan, Macron, Poutine, Trump… Quelles (...)

Quel qu’en soit le lieu, la guerre apporte de façon quasi systématique des violations graves du droit international des droits de l’Homme (...)
30/05/2018

Ventes d’armes aux pays engagés dans la guerre au Yémen Action (...)

Face au refus implicite de Edouard Philippe de suspendre les ventes d’armes de la France aux pays de la coalition engagés dans la guerre (...)
6/05/2018

Nouvelle frappe de la coalition sur un mariage au Yémen

La France doit cesser d’exporter des armes aux pays de la coalition engagée dans la guerre au Yémen Dimanche 22 avril, la coalition (...)
23/04/2018

Le Président Macron reçoit Mohamed Ben Salam responsable de crimes (...)

La France doit cesser d’exporter des armes qui servent à de graves violations des droits de l’Homme et du droit international humanitaire (...)
8/04/2018