Sa dissolution au point mort, Nantes Révoltée contre attaque

23 juin 2022 | Thibault Dumas
Il y a cinq mois, Gérald Darmanin annonçait sa volonté de dissoudre Nantes Révoltée. Depuis ? Rien. Ou plutôt si : le « groupement » ou « média » d’extrême gauche a changé de nom pour toucher un public national. Pas franchement ce que le ministre de l'Intérieur ou l'ex-députée (LREM) Valérie Oppelt (...)
 Site référencé:  Mediacités

Mediacités 

Artificialisation des sols et politique foncière : l’étonnant revirement de Nantes Métropole
24/06/2022
Marché public truqué du Puy-en-Velay : le maire en garde à vue
24/06/2022
Sans-papiers à la dérive, prostituées, dealers : la face cachée de la friche Saint-Sauveur
24/06/2022
Logis métropole, un bailleur pas assez social
23/06/2022
La Ville de Nantes va (enfin) rémunérer (un peu) les artistes plasticiens qu’elle expose
23/06/2022
Soins palliatifs : la Ville de Nantes soutient financièrement la Maison de Nicodème
23/06/2022