Vies Volées est un collectif de familles victimes de crimes policiers.
Nous menons différentes actions : recensement des victimes de crimes policiers, entraide judiciaire, campagnes, conférences et meetings, mobilisations, projections de films, etc.


« Vies Volées est un collectif de familles victimes de crimes policiers.

Il a été fondé en 2010 par la famille de Lamine Dieng. Quelques temps après sa création, les familles de Abou Bakari Tandia, Tina Sebaa, Abdelhakim Ajimi, Mahamadou Marega 1 et des proches de Baba Traoré rejoignent le collectif. Quelques années plus tard, les familles de Youcef Mahdi et Mahamadou Marega 2 s’associeront également à Vies Volées.

En 2011 Vies Volées co-organise avec d’autres familles victimes de crimes policiers une marche nationale contre la répression et les violences policières. Cette marche a lieu à Paris, et pour la première fois en France lors de la Journée Internationale Contre la Brutalité Policière (JICBP) 3 Depuis, chaque année en mars (pour cette journée internationale) a lieu à Paris une marche nationale contre les violence policières.

Le collectif Vies Volées mène également différentes actions : recensement des victimes de crimes policiers, entraide judiciaire, campagnes, conférences/meetings, mobilisations, projections de films.

Nous luttons pour obtenir la vérité et la justice pour toutes les victimes de crimes policiers. Nous luttons pour que cessent les violences policières, et l’impunité systématique que garantie l’institution judiciaire aux criminel.le.s assermenté.e.s.
Nous soutenons également l’interdiction des techniques létales d’immobilisation.
Nous encourageons le débat et les solidarités pour mettre en place des solutions communautaires et non-autoritaire contre le recours à la police.

Organisations-nous, mobilisons-nous pour mettre un terme à la violence d’État ! »

 Mediarezo | 2003 · 2021