Ad Nauseam est le collectif animant le "mediarezo" éponyme : mediarezo.net/adnauseam

- un "portail" d’information (vulgaire "agrégateur informe de textes radicaux sans cohérence aucune") qui regroupe des informations issues des collectifs et organisations libertaires et anarcho-syndicalistes, ainsi qu’une actualité alternative issue de sites progressistes et anti-capitalistes ;

- un espace de publication (textes, informations, analyses, ...).

Ad Nauseam

Ad Nauseam est animé par un collectif informel composé, pour partie, d’individus issus des rangs du B.A.R.O.U.D. International.

Rejoignez-nous ! Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

Nous nous sommes réunis autour de valeurs anti-racistes, anti-coloniales et anti-capitalistes, révolutionnaires, anti-autoritaires et anti-religieuses.

« Absolument incohérents, inconsistants et désordonnés, étrangers aux différents courants et autres tendances, chapelles et boutiques détentrices de la vraie vérité et pureté révolutionnaires, nous nous bornons à proposer à ceux qui lui trouveraient une quelconque utilité ce "mediarezo" libertaire, outil éclectique de propaglande et de partage. »


B.A.R.O.U.D™

C’est la concrétisation plus ou moins expérimentale d’une volonté collective née depuis plusieurs années. Au départ, à l’initiative d’un groupe d’universitaires renégats et néanmoins amis, le Baroud n’est ni une tribu, ni une secte, ni une loge, ni un parti, ni un syndicat, ni une association loi 1901. Nous n’avons rien à te vendre, rien à t’acheter, rien à t’inculquer.

Bureau d’Action Révolutionnaire Ouvert Uniquement le Dimanche

« Nous n’avons rien appris, nous ne savons rien, nous ne comprenons rien, nous ne vendons rien, nous n’aidons en rien, nous ne trahissons rien, et nous n’oublierons pas. »B.A.R.O.U.D International

Qu’est-ce que le B.A.R.O.U.D™ ????

Bureau d’Action Révolutionnaire Ouvert Uniquement le Dimanche

L’expérience du B.A.R.O.U.D c’est la possibilité de partager nos visions du monde, de les confronter à autrui ; celles de nos amis (est-il important de préciser que nous ne sommes pas toujours d’accord ?) et celle plus large de tous ceux et celles qui visiterons ces pages et déciderons de participer.

"La bande à Baroud" c’est un regroupement d’idées, un magma de spontanéité, de révolte, d’envies, une cascade d’avis… En voyageant sur nos pages tu pourras constater que nous avons décidé de ne pas toujours nous prendre au sérieux ce qui ne signifie pas bien sûr que nous n’avons rien à dire. Et c’est probablement pour cela que chaque avis compte et donc évidemment le tien aussi...

Le BAROUD, pourquoi ?

Parce que... On ne saurait que rester admiratif devant les propos d’Asger Jorn qui estime que "fonder sa cause sur l’absurdité ou le hasard pur est un mot d’ordre d’une conséquence universelle dans le développement révolutionnaire de l’humanité (...).

"Fonder sa cause sur rien veut dire établir une cause sans cause, c’est-à-dire bouleverser l’ancien ordre de cause à effet, et établir l’effet, ou l’acte pur, comme origine de toutes causes ou établissements de relations causales." Ou comme le dirent les situationnistes en leur temps : "Nous avons fondé notre cause sur presque rien : l’insatisfaction et le désir irréductibles à propos de la vie".

Le BAROUD, pour qui ?

Pour vous tous, esprit critiques et vifs (si, si...), las de ce spectacle quotidien qui est la banalité de vos vies, las de devoir s’insérer pour subsister dans une société factice, ou le travail est présenté comme la nécessaire sublimation de la vraie vie, de la vie réelle véritablement vécue (hum !...).

Pour les étudiants, bien sûr, car, comme on peut le lire dans le brûlot gauchiste qu’est De la misère en milieu étudiant ce dernier "se croit d’autant plus libre que toutes les chaînes de l’autorité le lient. Comme sa nouvelle famille, l’Université, il se prend pour l’être social le plus "autonome" alors qu’il relève directement et conjointement des deux systèmes les plus puissants de l’autorité sociale : la famille et l’État. Il est leur enfant rangé et reconnaissant. Suivant la même logique de l’enfant soumis, il participe à toutes les valeurs et mystifications du système, et les concentre en lui. Ce qui était illusions imposées aux employés devient idéologie intériorisée et véhiculée par la masse des futurs petits cadres. "

Pour tous ceux qui s’emmerdent, sur le net ou ailleurs, et qui se disent "plutôt que de rien foutre, puisque la superette est fermée, vu qu’y a rien à la télé, autant faire la Révolution dominicale !" Pour les rêveurs, les chômeurs, les insomniaques, les RMistes qui n’aiment pas le foot, les philatélistes festifs, les travailleurs non zélés, ceux qui ont tout compris et ne travailleront jamais, pour tous ceux qui veulent rejoindre un courant novateur à la pointe de la lutte dominicale mondiale.

Lexique :

Révolution® : Utilisation ou utilisateur de la praxis révolutionnaire dominicale. Ensemble des conduites subversives susceptibles d’être utilisées par les membres du B.A.R.O.U.D, par les contestataires non idéologisés et les fous dans le but de lutter contre le pouvoir économico-étatique (union de l’État et économie capitaliste) qui veille sur le système social actuel qui, rappelons-le, a pour base le spectacle et pour but l’incitation permanente à préférer l’apparence au vécu, le désir au plaisir, le spectacle à la vie et la soumission à la liberté et l’autonomie.


Envoyer un message


mediarezo.net/adnauseam

Participez !

Votre site propose des textes, des documents, des actualités traitant de l’anarchie et des mouvements libertaires, progressistes, anti-capitalistes et révolutionnaires : ajoutez-le à la base de données Ad Nauseam.


 En savoir plus