Face aux armes de la police

Face aux armes de la police
FLASHBALL, GRENADES ET AUTRES SALOPERIES.

Du supplice médiéval aux violences policières quiconque ne file pas droit doit savoir ce qu’il en coûte dans sa chair et dans celle des ses amis. De la mutilation et de la peur comme principe de gouvernement. Ce que la technique policière appelle littéralement « neutraliser une menace » désigne de toute évidence une opération politique au sein d’une guerre en cours. S’il y a des gestes pratiques et tactiques pour se protéger de la violence policière, il y a aussi une bataille juridique pour donner à notre rage et notre désir de vengeance un moyen d’agir contre l’usage de ses armes ; pour ne pas se laisser casser la tête sans rien faire et aussi pour obtenir de la thune pour les soins ou autre. Là où les procédures judiciaires ont toutes échouées se dessine une autre possibilité qui a fait ses preuves ailleurs : une procédure au Tribunal administratif qui attaque l’autorité responsable de l’armement des flics, le préfet ou le ministre de l’intérieur. Sur ce plan aussi, la meilleure des défenses c’est l’attaque. Et là où ils nous attaquent, nous nous renforçons. Il n’échappera à personne que cette procédure ne repose sur aucune idéalisation du droit. Elle participe d’un geste intégralement politique : fondamentalement il s’agit de défendre ensemble ce qui nous est cher, et rendre plus fort ce sur quoi le pouvoir n’a pas prise.

« La répression qui s’est abattue sur les gilets jaunes et les lycéens est hallucinante même si elle s’inscrit dans des pratiques courantes . On ne compte plus les personnes blessées par les flashball (LBD-40) et les grenades (GLI-F4 ou explosives). Nous sommes ensemble dans la rue, mais nous pensons qu’il est capital de continuer à faire vivre une forme de solidarité auprès de ceux qui ont été touchés par les armes de la police. Merci de faire suivre ces conseils juridiques aux personnes blessées, ou de faire tourner sur vos réseaux.

Contact de notre collectif Face aux armes de la police : faceauxarmes@free.fr
Portable : 07 68 84 84 92

Contact de l’assemblée des blessés qui regroupe des blessés, des familles et des collectifs : 06 56 82 00 01 »

Nouveautés sur le Web

Sur les effets psychologiques de la répression policière des manifestations

Un ami psychologue qui mène des recherches sur les effets psychologiques de la répression policière a bien voulu nous faire parvenir cette note. Les photos donnent une image effroyable des dommages (...)
20/02/2019

MANIFESTE CONTRE LES ARMES DE POLICE – APPEL A SIGNATURES

Manifeste à l’initiative du collectif Désarmons-les auquel nous nous nous joignons. Depuis plusieurs semaines, un certain nombre de collectifs luttant depuis plusieurs années contre les violences (...)
31/01/2019

Mais qui sont les avocats qui se cachent derrière Robes noires et Gilets jaunes ? Ou comment (...)

Blessé très gravement à l’œil, on apprend que Jérôme Rodrigues, présenté comme une figure des gilets jaunes a choisi le très médiatisé Philippe de Veulle comme avocat. Ce dernier, membre du collectif Robes (...)
28/01/2019

Mutilé par la police, j’invite les blessés à attaquer l’Etat en justice

Nous diffusons l’appel de Pierre, gravement blessé à l’œil par un tir policier à Nantes, à l’adresse des blessés. Si vous avez des proches touchés par les violences policières, n’hésitez pas à le faire (...)
7/01/2019

Gilets jaunes et lycéens blessés au flashball et à la grenade explosive. Un conseil (...)

La répression qui s’est abattue sur les gilets jaunes et les lycéens est hallucinante même si elle s’inscrit dans des pratiques courantes . On ne compte plus les personnes blessées par les flashball (...)
29/11/2018

Pour ceux qui sont mutilés par des flashball ou des grenades. Un conseil juridique.

*** Ces derniers jours les mutilations aux flashball/LBD se sont multipliées sur fond de victoire de l’équipe de France. A Lyon, Grenoble et aussi à Villeneuve-la-Garenne pour les affaires qui sont (...)
20/07/2018

Article paru dans Dalloz-Actualités : le point sur les condamnations de l’Etat.

La responsabilité de l’État du fait de l’utilisation d’un Flash-Ball Source : https://www.dalloz-actualite.fr/flash/responsabilite-de-l-etat-du-fait-de-l-utilisation-d-un-flash-ball La cour (...)
20/07/2018

Communiqué de Pierre Douillard-Lefevre : Mutilation lors d’une manifestation à Nantes, l’Etat (...)

Nous publions ici le communiqué de Pierre Douillard-Lefevre, largement ignoré par la totalité des médias. Victoire judiciaire décisive contre les violences policières Nantes, le 6 juillet 2018 Le 27 (...)
10/07/2018

Des mottes de terre contre des armes de guerre. ZAD : Les armes de la gendarmerie mutilent un (...)

Ce qui devait arriver arriva Un jeune homme a eu la main littéralement arrachée par une grenade explosive (GLI-F4) lancée par un gendarme mobile ce mardi 22 mai. Arrachée. Le mot ne semble pas (...)
23/05/2018

Considérations tactiques et juridiques pour ceux que la police française mutile : quitte à (...)

Voilà plus de 10 ans que nous nous faisons tirer dessus à coup de flashball, puis de LBD beaucoup plus puissants. Qu’on nous balance des grenades en tout genre : offensives, assourdissantes ou de (...)
6/05/2017
 Mediarezo | 2003 · 2019