Égyptiens et Égyptiennes même combat ?

Pas de révolution sans libération des femmes

La révolte des égyptiennes

Le patriarcat est bel et bien toujours présent.

Dans certains endroits du monde, sa présence est plus explicite qu’ailleurs.

C’est le cas en Égypte.

Alors que l’on voit naître une révolution, les femmes qui participent aux manifestations ne courent pas les mêmes risques que les hommes.

En effet, lors d’arrestation les soldats torturent les manifestant-e-s, mais réservent un traitement spécial aux femmes : « un test de virginité ».

Cette agression à caractère sexuel avait pour but, aux dires des soldats, de protéger ceux-ci contre les manifestantes vierges qui porteraient plaintes contre eux pour viol ! Samira Ibrahim Mohammed, une jeune femme de 25 ans, a été forcée de se déshabiller devant des soldats et de subir ce traitement qui consiste à un toucher vaginal avec commentaires humiliants.

Faisant preuve d’un courage exemplaire, elle a dénoncé cette pratique et son combat a porté fruit.

Pour une première fois, l’État condamne aujourd’hui les pratiques de son armée et interdit ce test (mais pas toute la violence évidement !). Mais le combat de Samira lui a couté cher.

Après avoir porté plainte, elle a perdu son emploi et a reçu plusieurs menaces. Les autres femmes qui ont subi le même sort ne l’ont pas soutenue de même que la majorité de la population. Samira refuse de dire qu’il s’agit d’une agression à caractère sexuel et de dénoncer le contrôle de la sexualité des Femmes par l’État. Devant l’ampleur de la répression possible, je comprends son silence…

Après la dite révolution quel sera le sort des Femmes si la question de l’égalité entre les sexes est évacuée ?

Il n’y a pas de doute qu’un mouvement « révolutionnaire » entaché par une culture sexiste a peu de chance de contribuer à la construction d’une société réellement égalitaire puisqu’il n’y aura pas de révolution sans libération des femmes ; pas de libération des femmes sans révolution.

Source : nefacmtl.blogspot.com

Mis en ligne par Ad Nauseam
 28/12/2011
 http://mediarezo.net/egyptiens-et-egyptiennes-meme