Égyptiens et Égyptiennes même combat ?

Le patriarcat est bel et bien toujours présent.

Dans certains endroits du monde, sa présence est plus explicite qu’ailleurs.

C’est le cas en Égypte.

Alors que l’on voit naître une révolution, les femmes qui participent aux manifestations ne courent pas les mêmes risques que les hommes.

En effet, lors d’arrestation les soldats torturent les manifestant-e-s, mais réservent un traitement spécial aux femmes : « un test de virginité ».

Cette agression à caractère sexuel avait pour but, aux dires des soldats, de protéger ceux-ci contre les manifestantes vierges qui porteraient plaintes contre eux pour viol ! Samira Ibrahim Mohammed, une jeune femme de 25 ans, a été forcée de se déshabiller devant des soldats et de subir ce traitement qui consiste à un toucher vaginal avec commentaires humiliants.

Faisant preuve d’un courage exemplaire, elle a dénoncé cette pratique et son combat a porté fruit.

Pour une première fois, l’État condamne aujourd’hui les pratiques de son armée et interdit ce test (mais pas toute la violence évidement !). Mais le combat de Samira lui a couté cher.

Après avoir porté plainte, elle a perdu son emploi et a reçu plusieurs menaces. Les autres femmes qui ont subi le même sort ne l’ont pas soutenue de même que la majorité de la population. Samira refuse de dire qu’il s’agit d’une agression à caractère sexuel et de dénoncer le contrôle de la sexualité des Femmes par l’État. Devant l’ampleur de la répression possible, je comprends son silence…

Après la dite révolution quel sera le sort des Femmes si la question de l’égalité entre les sexes est évacuée ?

Il n’y a pas de doute qu’un mouvement « révolutionnaire » entaché par une culture sexiste a peu de chance de contribuer à la construction d’une société réellement égalitaire puisqu’il n’y aura pas de révolution sans libération des femmes ; pas de libération des femmes sans révolution.

Source : nefacmtl.blogspot.com

Mis en ligne par Ad Nauseam
 28/12/2011
 http://mediarezo.net/egyptiens-et-egyptiennes-meme
Sauf mention contraire, droits de reproduction et diffusion autorisés selon la licence Creative Commons Attribution BY-SA 4.0

mediarezo.net/adnauseam

Participez !

Votre site propose des textes, des documents, des actualités traitant de l’anarchie et des mouvements libertaires, progressistes, anti-capitalistes et révolutionnaires : ajoutez-le à la base de données Ad Nauseam.


 En savoir plus

Voir aussi

Tunisie : la révolution n’est pas finie

 Déclaration par plusieurs organisations membres de Anarkismo.net sur la situation actuelle en Tunisie. Nos organisations affirment leur entière solidarité (...)

 une immense victoire pour le peuple tunisien
Déclaration internationale communiste libertaire

Déclaration par plusieurs organisations membres de Anarkismo.net sur la situation actuelle en Tunisie.

Nos organisations affirment leur entière solidarité avec la lutte du peuple tunisien pour la liberté et la justice sociale et son soutien aux militants anticapitalistes tunisiens ; elles condamnent l’attitude des États occidentaux et plus généralement de leur classe politique, de droite comme social-démocrate, investie depuis toujours dans le soutien au pouvoir autoritaire de Ben Ali.

 24/01/2011

Depuis l’école publique de Djélibougou...

 Depuis l’école publique de Djélibougou, Commune I, Bamako Dans le prolongement de la lutte des Huicoma, et en résonnance avec l’appel à perturber le Forum (...)

 25-26 juin 2010
"Forum des Sans" de Bamako

Depuis l’école publique de Djélibougou, Commune I, Bamako

Dans le prolongement de la lutte des Huicoma, et en résonnance avec l’appel à perturber le Forum Social Mondial de Dakar du 6 au 11 février 2011, le film intitulé « Depuis l’école publique de Djélibougou, Commune I, Bamako » constitue un compte rendu évidemment non exhaustif du Forum des Sans de Bamako, organisé en juin 2010 par le Mouvement des Sans Voix (MSV).

 17/02/2011

Libertaires en Afrique : Lutter contre l’orde établi et la faim

 Les pays du continent africain s’inscrivent dans une multiplicité d’Histoires et de situations socio-économiques, avec comme constantes le néo-colonialisme, le (...)

 Planète insoumise
Pensées et organisations libertaires en Afrique

Les pays du continent africain s’inscrivent dans une multiplicité d’Histoires et de situations socio-économiques, avec comme constantes le néo-colonialisme, le maintien de dictatures au profit des pays dominants dont la France, la corruption…

Sur cette toile de fond se détachent des mouvements contestataires de plus en plus visibles.

 25/03/2013