Colloque : Anarchisme et sciences sociales (Lille)

Vendredi 23 mars 08:30-18:30

Colloque : Anarchisme et sciences sociales (Lille)

8h30 : Accueil des participant-e-s

9h : Samuel Hayat (science politique, Ceraps, Lille) et Sidonie Verhaeghe (science politique, Ceraps, Lille), Introduction

9h30 Session 1 / Théorie politique et anarchisme

Animation : Sidonie Verhaeghe
Marion Tillous (géographie, Legs, Paris 8), « Perspectives anarcha-féministes en géographie : l’Etat, la famille, et la chercheuse »
Francis Dupuis-Déri (science politique, Iref, Université du Québec à Montréal), « Le Principe désespérance. Propositions pour une philosophie anarchiste de l’Histoire »

10h45-11h : pause

Animation : Samuel Hayat
Manuel Cervera-Marzal (science politique, Casa de Velazquez, Madrid), « La philosophie politique française refoule-t-elle son héritage anarchiste ? »
Ali Kébir (philosophie, Caphi, Rennes 1), « Ce que l’anarchie fait à la philosophie politique »
Vincent Millou (théorie politique, Cevipof, IEP de Paris), « La question de la non-violence. Des théories de la désobéissance civile aux luttes contemporaines »

13h00-14h30 : Déjeuner

14h30-17h : Ateliers thématiques

Session 2a / Epistémologies de l’anarchisme

Discutant : Audric Vitiello (science politique, Lerap, Tours)
Erwan Sommerer (science politique, GES/CRHI, Nice), « Dispersion de la vérité, constructivisme et scepticisme moral : la sociologie de la connaissance mène-t-elle à l’anarchisme ? »
Pierre-André Jarrillot (anthropologie, Paris 8) « Contribution théorique à la constitution d’une ‘science’ anarchiste »
Guillaume de Gracia (anthropologie, Toulouse), « La gonzo anthropologie ou comment tenter de produire une science sociale anarchiste tout en s’extrayant de l’Etat comme objet d’étude pour mieux participer à sa destruction »
Josua Gräbener (science politique, PACTE, Grenoble) « Terminer une thèse grâce à l’anarchisme : retour sur un itinéraire de recherche »

Session 2b / Anarchisme et approches empiriques du social

Discutante : Anne Clerval (géographie, ACP, Paris-Est Marne-la-Vallée)
Annalisa Lendaro (sociologie, Certop, Toulouse 2), « Désobéissance et rapports à la légalité dans la vallée de la Roya : réflexions sur/pour une sociologie politique anarchiste »
Costantino Paonessa (histoire, LarHis, Université catholique de Louvain la Neuve), « Classe, race et anarchistes italiens dans l’Egypte du début XX siècle : une analyse intersectionnelle de leur activisme »
Manon Him-Aquilli (sociolinguistique, Cerlis, Paris Descartes), « Vers une sociolinguistique anarchiste. Les conséquences théoriques et politiques d’une thèse en sciences du langage sur les assemblées générales anarchistes/autonomes »

17h : Pause

17h30 : Transmettre l’anarchisme

Mimmo Pucciarelli (Cedrats, fondateur de l’Atelier de création libertaire, Lyon), « ‘Je t’aime, moi non plus.’ Ou le trajet d’un acteur chercheur »
+ présentations des Centres internationaux de recherches anarchistes et du Centre culturel libertaire de Lille (et d’autres, sous réserve)
+ tables de presse


 Vendredi 23 mars 08:30-18:30
 Université de Lille

Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales
1 place Déliot
Lille, France (59)

 Carte - Geolocalisation

Mots-clés