Articles référencés

Date / site internet

Ilyas verra-t-il toute sa scolarité brisée ?

Ilyas est un jeune d'origine algérienne menacé d'expulsion, qui vient (...)

Ilyas est un jeune d'origine algérienne menacé d'expulsion, qui vient de recevoir une OQTF de la Préfecture de l'Isère en guise de « cadeau d'anniversaire » pour son passage à la majorité ! Les parents (...)

 24/09/2018

Nathalie Azoulai, Les Spectateurs

Peu d’indications ici sur les personnages ou les situations, et les (...)

Peu d’indications ici sur les personnages ou les situations, et les temporalités superposées ajoutent aux troubles du lecteur. Le pari est d’universaliser le propos, de désamarrer les attaches (...)

 25/07/2018

Halte aux persécutions des Roms par des groupes fascistes en (...)

Le MRAP a été horrifié par la lecture d'une vidéo montrant les violences (...)

Le MRAP a été horrifié par la lecture d'une vidéo montrant les violences commises à l'encontre des Roms près de Kiev par des néo-nazis ukrainiens : des hommes cagoulés et armés pourchassent des femmes (...)

 5/07/2018

swissinfo | L’affaire de l’Aquarius ne changera pas les (...)

Malgré la portée symbolique, juridique et humaine de la fermeture des ports à (...)

Malgré la portée symbolique, juridique et humaine de la fermeture des ports à divers navires d’ONG, le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini réussira difficilement à imposer davantage de solidarité (...)

 19/06/2018

Sites Web

mediarezo.net/adnauseam

Participez !

Votre site propose des textes, des documents, des actualités traitant de l’anarchie et des mouvements libertaires, progressistes, anti-capitalistes et révolutionnaires : ajoutez-le à la base de données Ad Nauseam.


 En savoir plus

Les articles

Hausse des placements d’enfants en centres de rétention administrative | Défenseur des Droits

defenseurdesdroits.fr
 "La place d’un enfant n’est pas dans un lieu d’enfermement"
Hausse des placements d’enfants en centres de rétention administrative : une situation préoccupante qui appelle une réaction du gouvernement Depuis le 1er janvier 2018, 40 enfants, sans compter les (...)
 Voir en ligne